17-06-2016
Autres communiqués
Entreprises de technologie financière (‘FINTECH’)

L’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a créé sur son site web un portail spécial ‘FinTech’. Par l’intermédiaire de ce portail, les entreprises de technologie financière peuvent entrer en contact avec la FSMA en vue d’un échange d’informations.

Les acteurs du domaine ‘FinTech’ travaillent sur de nouvelles façons de fournir des services financiers. Celles-ci auront peut-être un impact sur les acteurs traditionnels du secteur financier, mais elles pourraient également susciter un certain renouveau en matière de services aux consommateurs. La FSMA a identifié le thème ‘FinTech’ comme étant l’un des principaux thèmes autour desquels elle serait amenée à concentrer ses travaux à partir de 2016. C’est pourquoi elle suit de près les évolutions qui ont trait au domaine ‘FinTech’.

La FSMA a donc décidé de mettre en place un portail ‘FinTech’ sur son site web. Celui-ci devra permettre d’entrer plus facilement en contact avec les entreprises actives dans le secteur de la technologie financière innovatrice. Il s’agit soit de nouvelles entités, soit d’entités établies, qui fournissent, dans le secteur financier en Belgique, des processus, des produits ou des services innovants.

La FSMA est convaincue qu’un contact et un dialogue aisés ainsi qu’un échange de connaissances efficace et rapide peuvent s’avérer au final bénéfiques pour toutes les parties : législateur/autorité de contrôle, fournisseurs et consommateurs financiers.

Au niveau international également, la FSMA suit attentivement les évolutions en matière de ‘FinTech’. Ainsi, la FSMA assume depuis octobre 2015 la présidence du Financial Innovation Standing Committee (« FISC ») de l’ESMA[1] et dirige de ce fait les travaux menés au niveau européen en ce qui concerne l’innovation financière. Au sein de l’ESMA, le FISC fournit des conseils au sujet de l’établissement d’orientations et de recommandations, de l’intervention sur les produits et de l’intervention réglementaire en vue d’éviter que des innovations financières inadéquates ne causent un préjudice à des consommateurs ou ne portent atteinte à la stabilité financière. Une meilleure compréhension des opportunités et des risques qui vont de pair avec les innovations financières permet de mieux coordonner politique et pratique.



[1] L’autorité de contrôle belge, la FSMA, est membre de l’autorité de contrôle européenne des marchés financiers (ESMA). L’ESMA œuvre en faveur de la mise en place de pratiques de contrôle cohérentes et d’une protection solide des investisseurs dans l’UE par les autorités de contrôle nationales, et elle conseille la Commission européenne sur la réglementation financière.