Consommateurs

Les pensions complémentaires peuvent être payées :

  • sous forme d’un capital unique. Cela signifie que la totalité de la pension complémentaire constituée est payée en une fois ;
  • sous forme d’une rente périodique. Cela signifie que la pension complémentaire constituée est payée de façon étalée dans le temps. Vous recevez alors un certain montant tous les mois ou tous les ans. La rente peut être versée à vie ou durant un nombre d’années limité (par exemple 10 ans). Parfois, la rente est aussi réversible. Cela veut dire que (une proportion de) la rente continuera d’être versée à votre partenaire après votre décès ;   
  • ou, dans certains cas, selon une combinaison de ces deux méthodes.

Le règlement de pension précise sous quelle forme le paiement est effectué. Parfois, une possibilité de choix peut également être prévue.

Si votre plan de pension prévoit le paiement d’un capital, vous avez le droit de transformer ce capital en rente à vie.

Cependant, si le montant de la rente est trop peu élevé – une rente annuelle de moins de 646,80 euros – c’est le capital qui est versé.

Le paiement de la pension complémentaire sous forme de capital ou sous forme de rente présente dans les deux cas des avantages et des inconvénients :

Capital Rente

Vous recevez le montant total de votre pension complémentaire en une seule fois.

Vous recevez chaque mois ou chaque année un montant fixe.

Le capital de votre pension complémentaire est ajouté à votre patrimoine. Si vous venez à décéder, vos proches en hériteront.

Si vous venez à décéder, le paiement de la rente prend fin. Vos proches n’ont pas droit à la partie du capital que vous n’avez pas encore reçue.

Parfois, la rente est réversible et votre partenaire (ou un autre bénéficiaire) recevra encore une partie de cette rente après votre décès.

Après le paiement d’un capital, vous avez une plus grande marge de manœuvre, mais cela entraîne également des responsabilités : lorsque tout est épuisé, vous n’avez plus de revenus en complément de votre pension légale.

De ce fait, il est déconseillé de dépenser directement cet argent ou de le répartir entre vos enfants : vous aurez peut-être encore besoin de cet argent à l’avenir pour payer des frais liés à des problèmes de santé ou pour payer une maison de retraite.

Vous recevez chaque mois ou chaque année une rente aussi longtemps que vous êtes en vie, même si vous vivez très vieux. Une rente vous procure donc un revenu à vie.

Si c’est un capital qui vous est versé, c’est à vous de l’investir. Si vous souhaitez l’utiliser en complément à votre pension légale, tenez compte des risques suivants :

  • il est possible que vous viviez encore longtemps et que vous ayez donc besoin de ce complément à votre pension légale pendant de nombreuses années ;

  • l’inflation fait que le coût de la vie augmente d’année en année. Si vous voulez maintenir un même niveau de dépenses, vous avez besoin chaque année d’un peu plus d’argent ;

  • souvent, les frais augmentent avec l’âge : soins de santé plus élevés, maison de retraite, …

Un paiement en rente vous couvre face au risque de vivre vieux puisque vous percevez cette rente aussi longtemps que vous êtes en vie.

Ce n’est que si la rente est indexée annuellement que vous êtes certain que celle-ci suivra l’augmentation du coût de la vie (inflation). Demandez donc si la rente est indexée.

Enfin, les aspects fiscaux peuvent également influencer votre choix.

Le paiement de la pension complémentaire sous la forme d'un capital unique signifie que le montant total constitué est payé en une fois.

Ceci est en opposition au paiement de la pension complémentaire sous la forme d'une rente, dans le cadre duquel le montant constitué est payé de façon étalée dans le temps : une partie est alors payée chaque mois ou chaque année, généralement tant que le bénéficiaire est en vie.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

La pension complémentaire est une pension qui est constituée par un employeur (ou un secteur professionnel) pour ses travailleurs. La pension complémentaire est payée en complément à la pension légale et peut prendre la forme d'un capital unique ou d'une rente périodique (mensuelle, annuelle, ...).

Les pensions complémentaires sont également appelées le « deuxième pilier de pension ».

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Dans ces Q&A, le terme plan de pension est utilisé comme terme général pour tous les types d'engagements de pension.
Si un employeur prend l'initiative d'organiser une pension complémentaire pour tous ou une partie des travailleurs de son entreprise, on parle d'un plan d'entreprise. Si l'initiative émane d'une commission paritaire d'un secteur professionnel en particulier, il s'agit d'un plan sectoriel.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Le règlement de pension décrit les règles du plan de pension complémentaire.

Le règlement de pension peut être demandé à l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) ou à l'organisme de pension. La fiche de pension annuelle mentionne à qui vous pouvez vous adresser pour ce faire. Depuis le mois d'octobre 2016, les affiliés actifs peuvent également consulter le règlement de pension via le site web www.mypension.be.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Le paiement de la pension complémentaire sous la forme d'une rente signifie que le montant constitué est payé de façon étalée dans le temps. Une partie est versée mensuellement ou annuellement, généralement aussi longtemps que le bénéficiaire est en vie.
Ceci est en opposition au paiement de la pension complémentaire sous la forme d'un capital unique, où le montant total est payé en une fois.

Travailleurs salariés : Plus d'informations