Consommateurs

La gestion du plan de pension complémentaire doit être confiée à un organisme de pension : il peut s’agir d’une entreprise d’assurances (on parle alors d’une assurance de groupe) ou d’un fonds de pension (également appelé institution de retraite professionnelle ou IRP). L’organisme de pension se charge de l’exécution du plan de pension : il fait en sorte que les droits de pension des affiliés soient calculés correctement, il investit les cotisations reçues et paie la pension complémentaire aux affiliés qui partent à la retraite.

Outre le choix d’un organisme de pension, des accords doivent également être conclus quant à la façon dont le plan de pension complémentaire est géré et aux garanties qu’offre l’organisme de pension.

  1. Auprès d’une entreprise d’assurances, la pension complémentaire peut être gérée de deux manières :

  2. Un fonds de pension est un organisme qui est créé par une ou plusieurs entreprises ou un ou plusieurs secteurs professionnels dans l’unique but de gérer leurs plans de pension complémentaire. Le conseil d’administration de cet organisme se compose pour la majorité de représentants de cette/ces entreprise(s) ou de ce/ces secteur(s) professionnel(s) et parfois également de représentants des affiliés. De cette façon, les entreprises ou secteurs fondateurs participent à la gestion de leur plan de pension complémentaire et peuvent ainsi influer sur la façon dont les cotisations sont placées.

    Entre l’/les entreprise(s) ou le(s) secteur(s) professionnel(s) fondateur(s) et le fonds de pension, des accords sont conclus quant à la façon dont le plan de pension complémentaire est géré :

    • le fonds de pension peut contracter une obligation de résultat et promettre lui-même un rendement déterminé. C’est assez comparable à un produit d’assurance avec rendement garanti (branche 21) ;
    • dans la pratique, ce n’est presque jamais le cas et les fonds de pension contractent une obligation de moyens, s’engageant alors à investir de la meilleure façon possible les cotisations reçues, sans toutefois garantir un rendement déterminé. Ceci est assez comparable à un produit d’assurance sans rendement garanti (branche 23).

     

     

    La façon dont la pension complémentaire est gérée et les garanties qu’offre l’organisme de pension revêtent surtout un caractère important pour les affiliés dans le cas d’un plan de pension de type contributions définies. Pour ce type de plans de pension, ce sont en effet les affiliés qui supportent en première ligne le risque d’investissement. Un rendement plus ou moins élevé se traduit directement par une pension complémentaire plus ou moins élevée. Pour les plans de pension de type prestations définies, le risque est supporté par l’employeur (ou l’organisateur sectoriel) : si les montants constitués ne suffisent pas pour payer la pension complémentaire promise, l’employeur (ou l’organisateur sectoriel) doit combler la différence.

Les personnes qui sont affiliées à un plan de pension complémentaire sont appelées des affiliés. Une distinction est opérée entre :

  • affiliés actifs : il s'agit des personnes qui sont encore en service :

    • pour l'employeur qui constitue pour elles une pension complémentaire ;
    • ou au sein du secteur professionnel auquel s'applique le plan de pension ;
  • dormants : il s'agit des personnes qui ne sont plus en service au sein de l'entreprise ou du secteur professionnel, mais qui ont laissé leurs réserves dans le plan de pension ;
  • rentiers : il s'agit des personnes qui ont pris leur retraite et dont la pension complémentaire est payée sous la forme d'une rente.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

La pension complémentaire peut être financée par :

  • les contributions de l'employeur (ou contributions patronales) : il s'agit de contributions que l'employeur verse à l'organisme de pension ;

et/ou

  • les contributions du travailleur (ou contributions personnelles) : il s'agit de contributions que l'employeur retient sur le salaire du travailleur et reverse à l'organisme de pension.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Un fonds de pension est une institution qui est créée par une ou plusieurs entreprises ou un ou plusieurs secteurs professionnels en vue de la gestion de leurs plans de pension complémentaire. Le conseil d?administration de cette institution est composé pour la majorité de représentants de ces entreprises ou secteurs professionnels et parfois également de représentants des affiliés. De cette façon, les entreprises ou secteurs fondateurs participent à la gestion de leur plan de pension complémentaire et peuvent influer sur la façon dont les cotisations sont placées.

Un fonds de pension est également appelé institution de retraite professionnelle ou IRP.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Il s'agit de l'institution qui gère la pension complémentaire. Il peut s'agir d'une entreprise d'assurances ou d'un fonds de pension.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

La pension complémentaire est une pension qui est constituée par un employeur (ou un secteur professionnel) pour ses travailleurs. La pension complémentaire est payée en complément à la pension légale et peut prendre la forme d'un capital unique ou d'une rente périodique (mensuelle, annuelle, ...).

Les pensions complémentaires sont également appelées le « deuxième pilier de pension ».

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Dans ces Q&A, le terme plan de pension est utilisé comme terme général pour tous les types d'engagements de pension.
Si un employeur prend l'initiative d'organiser une pension complémentaire pour tous ou une partie des travailleurs de son entreprise, on parle d'un plan d'entreprise. Si l'initiative émane d'une commission paritaire d'un secteur professionnel en particulier, il s'agit d'un plan sectoriel.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Le rendement est le revenu que l'on obtient lorsqu'on place un montant. Il prend la forme d'intérêts.

Exemple :

Vous placez 100 euros. Un an plus tard, vous avez 102 euros. Cela signifie que le placement de votre montant initial de 100 euros a rapporté un rendement de 2 %.