Consommateurs

La prestation acquise est la pension complémentaire qui sera payée lors de la mise à la retraite, compte tenu du nombre d’années de carrière que vous avez déjà « au compteur » au 1er janvier. C’est le montant que vous recevriez si vous veniez à quitter l’entreprise ou le secteur aujourd’hui, mais que vous laissiez vos réserves constituées dans le plan de pension sans modification de l’engagement de pension, jusqu’à votre retraite.

Dans le cadre du calcul de la prestation acquise :

  • il est donc uniquement tenu compte des années de carrière que vous avez déjà prestées réellement et non des années de carrière futures ;
  • il est supposé que vos données personnelles, comme votre salaire ou votre situation familiale, restent inchangées jusqu’à l’âge de la retraite. Il n’est donc pas tenu compte d’éventuelles augmentations de salaire auxquelles vous pourriez avoir droit à l’avenir.

En fonction de la façon dont l’engagement de pension est décrit dans le règlement de pension, la prestation acquise est exprimée en tant que capital unique ou en tant que rente périodique (mensuelle, annuelle, …).

La prestation acquise doit uniquement être communiquée s’il est possible de la calculer, c.-à-d. lorsque le montant que vous recevrez lors de votre mise à la retraite est fixé. C’est généralement le cas pour les plans de pension de type prestations définies et de type cash balance, mais également pour les plans de pension de type contributions définies qui sont gérés dans le cadre d’un produit d’assurance avec rendement garanti (branche 21).

Dans certains cas, les plans de pension de type cash balance ne prévoient pas de rendement fixe mais un rendement variable, par exemple un rendement qui est couplé à l’inflation ou à l’évolution du rendement de bons d’état. Dans ces cas-là, il est impossible de calculer à l’avance à quel montant vous aurez droit au moment de votre mise à la retraite. De ce fait, il n’est pas possible non plus de calculer une prestation acquise.

Dans le cas des plans de pension de type contributions définies pour lesquels l’organisme de pension ne garantit pas de rendement fixe (branche 23 ou fonds de pension), il n’est pas non plus possible de calculer les prestations acquises, étant donné que le montant auquel vous aurez droit au moment de votre mise à la retraite n’est pas encore fixé.

Le calcul de la prestation acquise diffère selon le type de plan de pension. Les garanties qu’offre éventuellement l’organisme de pension ont également un impact sur le montant de la prestation acquise. Nous opérons une distinction entre les cas suivants :

Le paiement de la pension complémentaire sous la forme d'un capital unique signifie que le montant total constitué est payé en une fois.

Ceci est en opposition au paiement de la pension complémentaire sous la forme d'une rente, dans le cadre duquel le montant constitué est payé de façon étalée dans le temps : une partie est alors payée chaque mois ou chaque année, généralement tant que le bénéficiaire est en vie.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Dans le cadre d'un plan de pension de type cash balance, l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet une pension qui est composée d'une cotisation déterminée, majorée d'un rendement fixé dans le règlement de pension.

Bien que ce type de plan ressemble fortement à un plan de pension de type contributions définies avec un rendement garanti par l'employeur, il s'agit en réalité d'un cas particulier de plan de type prestations définies. L'organisateur promet en effet un résultat final déterminé. Ce résultat final est exprimé comme étant la capitalisation (à un rendement déterminé dans le règlement de pension) des cotisations attribuées à l'affilié.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

La pension complémentaire peut être financée par :

  • les contributions de l'employeur (ou contributions patronales) : il s'agit de contributions que l'employeur verse à l'organisme de pension ;

et/ou

  • les contributions du travailleur (ou contributions personnelles) : il s'agit de contributions que l'employeur retient sur le salaire du travailleur et reverse à l'organisme de pension.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

La pension complémentaire est une pension qui est constituée par un employeur (ou un secteur professionnel) pour ses travailleurs. La pension complémentaire est payée en complément à la pension légale et peut prendre la forme d'un capital unique ou d'une rente périodique (mensuelle, annuelle, ...).

Les pensions complémentaires sont également appelées le « deuxième pilier de pension ».

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Dans ces Q&A, le terme plan de pension est utilisé comme terme général pour tous les types d'engagements de pension.
Si un employeur prend l'initiative d'organiser une pension complémentaire pour tous ou une partie des travailleurs de son entreprise, on parle d'un plan d'entreprise. Si l'initiative émane d'une commission paritaire d'un secteur professionnel en particulier, il s'agit d'un plan sectoriel.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

La prestation acquise est la pension complémentaire qui sera versée à l'âge de la retraite, compte tenu du nombre d'années de carrière que l'affilié a déjà « au compteur » à un moment déterminé.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Dans le cadre d'un plan de pension de type prestations définies, le paiement d'une pension déterminée est promis : l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet à ses travailleurs un capital unique ou une rente déterminée lors de leur départ à la retraite.
Le règlement de pension précise à combien s'élèvera ce capital ou cette rente : c'est généralement calculé sur la base d'une formule qui tient compte du nombre d'années pendant lesquelles le travailleur a travaillé et de son salaire.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Le règlement de pension décrit les règles du plan de pension complémentaire.

Le règlement de pension peut être demandé à l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) ou à l'organisme de pension. La fiche de pension annuelle mentionne à qui vous pouvez vous adresser pour ce faire. Depuis le mois d'octobre 2016, les affiliés actifs peuvent également consulter le règlement de pension via le site web www.mypension.be.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

Le rendement est le revenu que l'on obtient lorsqu'on place un montant. Il prend la forme d'intérêts.

Exemple :

Vous placez 100 euros. Un an plus tard, vous avez 102 euros. Cela signifie que le placement de votre montant initial de 100 euros a rapporté un rendement de 2 %.

Le paiement de la pension complémentaire sous la forme d'une rente signifie que le montant constitué est payé de façon étalée dans le temps. Une partie est versée mensuellement ou annuellement, généralement aussi longtemps que le bénéficiaire est en vie.
Ceci est en opposition au paiement de la pension complémentaire sous la forme d'un capital unique, où le montant total est payé en une fois.

Travailleurs salariés : Plus d'informations

  • Un plan de pension de type prestations définies

    Pour les plans de pension de type prestations définies, le paiement d’une pension déterminée est promis : l’employeur (ou organisateur sectoriel) promet à ses travailleurs un capital unique ou une rente périodique (par exemple, annuelle ou mensuelle) lors de leur mise à la retraite.

    Le règlement de pension décrit à combien s’élèvera ce capital ou cette rente. Ceci se calcule généralement sur la base d’une formule qui tient compte d’un certain nombre d’éléments, comme le nombre d’années pendant lesquelles vous avez travaillé dans l’entreprise ou le secteur, votre salaire, votre situation familiale, votre âge, etc. Ces éléments peuvent changer avec le temps - par exemple, lorsque vous obtenez une augmentation de salaire, que vous vous mariez ou décidez de cohabiter, … - et c’est pourquoi on les appelle des éléments variables. Au moment de l’établissement de la fiche de pension, la prestation acquise est calculée en remplissant la formule sur la base des éléments variables (salaire, périodes de service, …) tels qu’ils existent à ce moment-là.

    Le paiement de la pension complémentaire sous la forme d'un capital unique signifie que le montant total constitué est payé en une fois.

    Ceci est en opposition au paiement de la pension complémentaire sous la forme d'une rente, dans le cadre duquel le montant constitué est payé de façon étalée dans le temps : une partie est alors payée chaque mois ou chaque année, généralement tant que le bénéficiaire est en vie.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Tant qu'un affilié est en service, il reçoit une fois par an de la part de l'organisme de pension ou de l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) une fiche de pension comprenant un aperçu de l'état de la pension complémentaire qu'il a constituée.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    L'initiative pour la constitution d'une pension complémentaire revient à l'organisateur. L'organisateur est celui qui promet la pension complémentaire aux travailleurs.

    • Dans la plupart des cas, l'initiative émane de l'employeur. De nombreux employeurs ont instauré un plan de pension pour les travailleurs de leur entreprise. Dans ce cas, on parle d'une pension d'entreprise ou d'un plan d'entreprise.
    • L'initiative peut également émaner d'un secteur professionnel. Dans ce cas, le plan de pension vaudra pour les travailleurs de l'ensemble d'un secteur. On parle dans ce cas d'une pension sectorielle ou d'un plan sectoriel.
      Lorsque les partenaires sociaux instaurent un plan sectoriel, ils doivent désigner une institution qui assumera le rôle d'organisateur. Il doit s'agir d'une institution qui est dirigée conjointement par des représentants des travailleurs et des représentants des employeurs. Généralement, il s'agit d'un fonds de sécurité d'existence.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    La prestation acquise est la pension complémentaire qui sera versée à l'âge de la retraite, compte tenu du nombre d'années de carrière que l'affilié a déjà « au compteur » à un moment déterminé.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Dans le cadre d'un plan de pension de type prestations définies, le paiement d'une pension déterminée est promis : l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet à ses travailleurs un capital unique ou une rente déterminée lors de leur départ à la retraite.
    Le règlement de pension précise à combien s'élèvera ce capital ou cette rente : c'est généralement calculé sur la base d'une formule qui tient compte du nombre d'années pendant lesquelles le travailleur a travaillé et de son salaire.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Le règlement de pension décrit les règles du plan de pension complémentaire.

    Le règlement de pension peut être demandé à l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) ou à l'organisme de pension. La fiche de pension annuelle mentionne à qui vous pouvez vous adresser pour ce faire. Depuis le mois d'octobre 2016, les affiliés actifs peuvent également consulter le règlement de pension via le site web www.mypension.be.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Le paiement de la pension complémentaire sous la forme d'une rente signifie que le montant constitué est payé de façon étalée dans le temps. Une partie est versée mensuellement ou annuellement, généralement aussi longtemps que le bénéficiaire est en vie.
    Ceci est en opposition au paiement de la pension complémentaire sous la forme d'un capital unique, où le montant total est payé en une fois.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

  • Un plan de pension de type contributions définies

    Pour les plans de pension de type contributions définies, l’employeur (ou organisateur sectoriel) ne promet pas de résultat final, mais le paiement de contributions.

    Pour chaque travailleur, une cotisation déterminée est versée régulièrement, par exemple chaque mois ou chaque année, à l’organisme de pension (entreprise d’assurances ou fonds de pension). L’organisme de pension place cette cotisation. Le montant qu’atteindra au final la pension complémentaire lors de la mise à la retraite n’est pas connu d’avance mais dépend des contributions qui auront été payées, de la durée pendant laquelle l’épargne aura été réalisée et du rendement que rapporteront les placements.

    Sous réserve de la garantie de rendement légale, l’obligation de l’organisateur dans le cadre d’un plan de pension de type contributions définies se limite donc au paiement de contributions. Il est toutefois possible qu’en tant qu’affilié, vous profitiez malgré tout d’un rendement fixe garanti par une entreprise d’assurances. C’est le cas lorsque l’organisateur a recours, pour la gestion d’un plan de pension, à un produit d’assurance avec rendement garanti, également appelé produit d’assurance branche 21. Dans ce cadre, l’entreprise d’assurances garantit un rendement fixe sur les contributions versées.

    Dans le cadre de ce type de plans de pension, la prestation acquise est donc égale au montant que l’entreprise d’assurances garantit à l’âge de la retraite, sur la base des contributions déjà versées. Vous trouverez ici davantage d’informations sur les produits d’assurance de la branche 21.

    Si l’organisateur confie la gestion du plan de pension à un fonds de pension ou une entreprise d’assurances dans le cadre d’un produit d’assurance sans rendement garanti, également appelé produit d’assurance branche 23, l’organisme de pension ne garantit pas de rendement fixe et il est impossible de calculer à l’avance de façon exacte le montant auquel vous aurez droit au moment de votre mise à la retraite. Dans ce cas, il n’est donc pas possible de calculer une prestation acquise.

    La pension complémentaire peut être financée par :

    • les contributions de l'employeur (ou contributions patronales) : il s'agit de contributions que l'employeur verse à l'organisme de pension ;

    et/ou

    • les contributions du travailleur (ou contributions personnelles) : il s'agit de contributions que l'employeur retient sur le salaire du travailleur et reverse à l'organisme de pension.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Un fonds de pension est une institution qui est créée par une ou plusieurs entreprises ou un ou plusieurs secteurs professionnels en vue de la gestion de leurs plans de pension complémentaire. Le conseil d?administration de cette institution est composé pour la majorité de représentants de ces entreprises ou secteurs professionnels et parfois également de représentants des affiliés. De cette façon, les entreprises ou secteurs fondateurs participent à la gestion de leur plan de pension complémentaire et peuvent influer sur la façon dont les cotisations sont placées.

    Un fonds de pension est également appelé institution de retraite professionnelle ou IRP.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Afin de limiter le risque d'investissement pour les affiliés, la loi a instauré une garantie de rendement : l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) a l'obligation de faire en sorte que les affiliés reçoivent, lors de leur départ à la retraite ou d'un transfert après une sortie de service, au moins le montant des cotisations de l'employeur et/ou des cotisations du travailleur versées, capitalisées à un rendement minimal fixé par la loi.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    L'initiative pour la constitution d'une pension complémentaire revient à l'organisateur. L'organisateur est celui qui promet la pension complémentaire aux travailleurs.

    • Dans la plupart des cas, l'initiative émane de l'employeur. De nombreux employeurs ont instauré un plan de pension pour les travailleurs de leur entreprise. Dans ce cas, on parle d'une pension d'entreprise ou d'un plan d'entreprise.
    • L'initiative peut également émaner d'un secteur professionnel. Dans ce cas, le plan de pension vaudra pour les travailleurs de l'ensemble d'un secteur. On parle dans ce cas d'une pension sectorielle ou d'un plan sectoriel.
      Lorsque les partenaires sociaux instaurent un plan sectoriel, ils doivent désigner une institution qui assumera le rôle d'organisateur. Il doit s'agir d'une institution qui est dirigée conjointement par des représentants des travailleurs et des représentants des employeurs. Généralement, il s'agit d'un fonds de sécurité d'existence.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    La pension complémentaire est une pension qui est constituée par un employeur (ou un secteur professionnel) pour ses travailleurs. La pension complémentaire est payée en complément à la pension légale et peut prendre la forme d'un capital unique ou d'une rente périodique (mensuelle, annuelle, ...).

    Les pensions complémentaires sont également appelées le « deuxième pilier de pension ».

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Dans ces Q&A, le terme plan de pension est utilisé comme terme général pour tous les types d'engagements de pension.
    Si un employeur prend l'initiative d'organiser une pension complémentaire pour tous ou une partie des travailleurs de son entreprise, on parle d'un plan d'entreprise. Si l'initiative émane d'une commission paritaire d'un secteur professionnel en particulier, il s'agit d'un plan sectoriel.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    La prestation acquise est la pension complémentaire qui sera versée à l'âge de la retraite, compte tenu du nombre d'années de carrière que l'affilié a déjà « au compteur » à un moment déterminé.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Le rendement est le revenu que l'on obtient lorsqu'on place un montant. Il prend la forme d'intérêts.

    Exemple :

    Vous placez 100 euros. Un an plus tard, vous avez 102 euros. Cela signifie que le placement de votre montant initial de 100 euros a rapporté un rendement de 2 %.

  • Un plan de pension de type cash balance

    Dans le cadre d’un plan de pension de type cash balance, l’organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet une pension qui est composée d’une cotisation déterminée, majorée d’un rendement précisé dans le règlement de pension.

    Bien que ce type de plan de pension ressemble fortement à un plan de type contributions définies avec un rendement garanti par l’organisateur, il s’agit en réalité d’un cas particulier de plan de type prestations définies. L’organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet en effet un résultat final déterminé. Ce résultat final est exprimé comme étant la capitalisation (à un rendement précisé dans le règlement de pension) des contributions attribuées à l’affilié.

    Dans le cadre des plans de pension de type cash balance, la réserve acquise est calculée en capitalisant les contributions attribuées à l’affilié sur la base du rendement fixé dans le règlement de pension.

    Dans le cadre d'un plan de pension de type cash balance, l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet une pension qui est composée d'une cotisation déterminée, majorée d'un rendement fixé dans le règlement de pension.

    Bien que ce type de plan ressemble fortement à un plan de pension de type contributions définies avec un rendement garanti par l'employeur, il s'agit en réalité d'un cas particulier de plan de type prestations définies. L'organisateur promet en effet un résultat final déterminé. Ce résultat final est exprimé comme étant la capitalisation (à un rendement déterminé dans le règlement de pension) des cotisations attribuées à l'affilié.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    La pension complémentaire peut être financée par :

    • les contributions de l'employeur (ou contributions patronales) : il s'agit de contributions que l'employeur verse à l'organisme de pension ;

    et/ou

    • les contributions du travailleur (ou contributions personnelles) : il s'agit de contributions que l'employeur retient sur le salaire du travailleur et reverse à l'organisme de pension.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    L'initiative pour la constitution d'une pension complémentaire revient à l'organisateur. L'organisateur est celui qui promet la pension complémentaire aux travailleurs.

    • Dans la plupart des cas, l'initiative émane de l'employeur. De nombreux employeurs ont instauré un plan de pension pour les travailleurs de leur entreprise. Dans ce cas, on parle d'une pension d'entreprise ou d'un plan d'entreprise.
    • L'initiative peut également émaner d'un secteur professionnel. Dans ce cas, le plan de pension vaudra pour les travailleurs de l'ensemble d'un secteur. On parle dans ce cas d'une pension sectorielle ou d'un plan sectoriel.
      Lorsque les partenaires sociaux instaurent un plan sectoriel, ils doivent désigner une institution qui assumera le rôle d'organisateur. Il doit s'agir d'une institution qui est dirigée conjointement par des représentants des travailleurs et des représentants des employeurs. Généralement, il s'agit d'un fonds de sécurité d'existence.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Dans ces Q&A, le terme plan de pension est utilisé comme terme général pour tous les types d'engagements de pension.
    Si un employeur prend l'initiative d'organiser une pension complémentaire pour tous ou une partie des travailleurs de son entreprise, on parle d'un plan d'entreprise. Si l'initiative émane d'une commission paritaire d'un secteur professionnel en particulier, il s'agit d'un plan sectoriel.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Dans le cadre d'un plan de pension de type prestations définies, le paiement d'une pension déterminée est promis : l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) promet à ses travailleurs un capital unique ou une rente déterminée lors de leur départ à la retraite.
    Le règlement de pension précise à combien s'élèvera ce capital ou cette rente : c'est généralement calculé sur la base d'une formule qui tient compte du nombre d'années pendant lesquelles le travailleur a travaillé et de son salaire.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Le règlement de pension décrit les règles du plan de pension complémentaire.

    Le règlement de pension peut être demandé à l'organisateur (employeur ou organisateur sectoriel) ou à l'organisme de pension. La fiche de pension annuelle mentionne à qui vous pouvez vous adresser pour ce faire. Depuis le mois d'octobre 2016, les affiliés actifs peuvent également consulter le règlement de pension via le site web www.mypension.be.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations

    Le rendement est le revenu que l'on obtient lorsqu'on place un montant. Il prend la forme d'intérêts.

    Exemple :

    Vous placez 100 euros. Un an plus tard, vous avez 102 euros. Cela signifie que le placement de votre montant initial de 100 euros a rapporté un rendement de 2 %.

    C'est le montant de la réserve de pension qu'un affilié a déjà constituée à un moment déterminé durant sa carrière et qui est acquise. Cela signifie que cette réserve ne peut plus lui être enlevée. Lors de la sortie de service de l'affilié, il peut transférer ce montant vers un autre organisme de pension.

    Travailleurs salariés : Plus d'informations