Actualités et Mises en garde

Offres de crédit frauduleuses

Mises en garde
11/10/2019

La FSMA met le public en garde contre la diffusion de spams proposant de faux crédits.

Qu’est-ce qu’un spam ?

Spam est un terme général désignant toutes les communications et publicités électroniques non sollicitées. Les cybercriminels utilisent cette technique pour soutirer des informations (phishing) ou de l’argent aux consommateurs.

Il est très difficile de lutter contre les spams car ces messages proviennent souvent d’adresses e-mail impossibles à localiser et qui ne sont utilisées que durant un court laps de temps.

Qu’entend-on par offres de crédit frauduleuses ?

Il s’agit de faux crédits proposés pour dérober de l’argent aux consommateurs. Les personnes qui les offrent sont des escrocs qui se font passer pour des prêteurs ou pour des collaborateurs d’établissements de crédit.

Ces malfaiteurs proposent des crédits à des conditions très alléchantes. Ils demandent aux consommateurs qui donnent suite à leur offre de préalablement couvrir certains frais liés au crédit. Il peut par exemple s’agir d’une prime d’assurance destinée à protéger le prêteur en cas de non‑remboursement du crédit, ou de frais de dossier ou administratifs, etc. Ces frais sont toutefois purement fictifs.

Dès que les consommateurs ont payé ces soi-disant frais, le « prêteur » disparaît dans la nature et il est quasiment impossible de récupérer les sommes versées.

Exemples

Bonjour,
Besoin d’un crédit à 2 % ? Prenez contact avec nous si vous êtes intéressé.

Montant du crédit :
Durée :
Objet :

 

Je vous offre une aide financière de 5 000 à 2 500 000 euros à un taux de 2 %. Nos bureaux se trouvent en Allemagne et nous intervenons dans plusieurs domaines.
PS: pour toute demande, prenez contact avec moi à l’adresse nom@gmail.com

 

 Comment détecter les faux crédits et vous protéger ?

  • Vérifiez les adresses électroniques utilisées. Les personnes qui envoient de telles propositions se servent souvent d’adresses électroniques se terminant par @hotmail.com, @gmail.com et @outlook.com. Les prêteurs agréés utilisent en principe une adresse électronique professionnelle.
  • Repérez les indices importants de fraude : fautes d’orthographe, logos illisibles, adresses électroniques imprécises.
  • Méfiez-vous des propositions de crédit à des conditions particulièrement avantageuses. Un montant élevé, un taux d’intérêt extrêmement faible, une durée de remboursement exceptionnellement longue peuvent être des indices de fraude. Tel est surtout le cas si des prêteurs agréés n’octroieraient pas des crédits pareils.
  • Soyez suspicieux lorsque le prêteur subordonne l’octroi du crédit au paiement d’une somme d’argent destinée à couvrir certains frais.
  • Contrôlez toujours l’identité du prêteur et vérifiez s’il dispose de l’agrément requis. Vous découvrirez facilement si la personne est dûment agréée ou enregistrée grâce au moteur de recherche que la FSMA met à votre disposition sur son site internet. Des personnes non agréées ni enregistrées ne sont pas autorisées à vous proposer des crédits.
  • Méfiez-vous des « cloned firms ». Il s’agit de sociétés qui usurpent l’identité d’entreprises agréées et qui n’ont aucun lien avec celles-ci.
  • Méfiez-vous toujours des courriels non sollicités. Un e-mail reçu sans que vous l’ayez demandé est souvent à l’origine d’une fraude.

Si vous pensez avoir reçu un spam, supprimez-le immédiatement ! Ne donnez en aucun cas suite à des offres de crédit reçues par le biais de courriels non sollicités.

Comment éviter que votre adresse électronique aboutisse sur une liste dont se servent les cybercriminels?

Quelques conseils de www.safeonweb.be :

  • Gardez votre adresse mail privée. Veillez à ce que votre adresse mail ne soit pas publiée sur internet. Les expéditeurs de spams et les auteurs de phishing effectuent des recherches automatiques d’adresses mail sur Internet. Réfléchissez toujours à deux fois avant de communiquer votre adresse mail.
  • Ne répondez pas à des messages non sollicités et ne cliquez pas sur « Se désinscrire » dans les spams. Les spammers et les phishers en déduisent que l’adresse mail existe vraiment et est encore utilisée. Vous recevrez encore plus de spams. Les liens dans les mails sont en outre le plus souvent de faux liens.
  • Réfléchissez à deux fois avant de communiquer votre adresse mail pour des newsletters et des actions marketing.
  • Ne transférez pas de mails en chaîne. En transférant un mail en chaîne, vous communiquez votre adresse mail et celle de vos contacts et vous vous exposez ainsi au risque de recevoir encore plus de spams.