Actualités et Mises en garde

Offres frauduleuses de crédit

Mises en garde
23/09/2020

L’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) met le public en garde contre les activités de prêteurs non agréés proposant des faux crédits aux consommateurs.

La FSMA a reçu plusieurs messages de la part de consommateurs à propos d’offres frauduleuses de crédit circulant sur internet. Les consommateurs entrent ainsi de différentes manières en contact avec les fournisseurs de ces crédits : ils sont par exemple approchés de façon non sollicitée par courriel ou au travers des médias sociaux, ou trouvent des publicités sur internet, par exemple sur des sites de petites annonces.

Cependant, en réalité, il s’agit de faux crédits proposés pour dérober de l’argent aux consommateurs. Les personnes qui les offrent sont des escrocs qui se font passer pour des prêteurs ou pour des collaborateurs d’établissements de crédit et n'hésitent pas à utiliser les noms d’entités agréées. Ce sont des cas d’usurpation d’identité.

Ces malfaiteurs proposent des crédits à des conditions très alléchantes. Ils demandent aux consommateurs qui donnent suite à leur offre de préalablement couvrir certains frais liés au crédit. Il peut par exemple s’agir d’une prime d’assurance destinée à protéger le prêteur en cas de non‑remboursement du crédit, ou de frais de dossier ou administratifs, etc. Ces frais sont toutefois purement fictifs.

Dès que les consommateurs ont payé ces soi-disant frais, le « prêteur » disparaît dans la nature et il est quasiment impossible de récupérer les sommes versées.

La FSMA déconseille absolument de donner suite à des propositions de crédit d’un tel genre.

Les sociétés irrégulièrement actives à l’encontre desquelles la FSMA met le public en garde sont les suivantes :

***

Pour vous permettre de reconnaître ces propositions de crédit frauduleuses, la FSMA vous adresse les recommandations générales suivantes :

  • Méfiez-vous lorsqu’un crédit vous est proposé par internet ou au travers des médias sociaux sans que vous l’ayez demandé.
  • Méfiez-vous des propositions de crédit à des conditions particulièrement avantageuses (montant très élevé au regard de la situation financière du consommateur, taux d’intérêt extrêmement faible, durée de remboursement exceptionnellement longue, etc.), surtout si des prêteurs agréés n’accorderaient généralement pas de tels crédits.
  • Soyez d’autant plus suspicieux lorsque le prêteur subordonne l’octroi du crédit au paiement d’une somme d’argent destinée à couvrir certains frais. Diverses raisons seront invoquées pour justifier ce versement préalable : l’on vous expliquera qu’il s’agit d’une prime d’assurance couvrant le prêteur contre le risque de non-remboursement du prêt, de frais de dossier, de frais d’authentification, de frais administratifs, etc. Ces frais sont purement fictifs. Une fois le montant versé, le « prêteur » disparaît et la victime ne parvient plus à récupérer son argent.
  • Vérifiez si le prêteur dispose de l’agrément nécessaire. Vous trouverez facilement si la personne est dûment agréée ou enregistrée grâce au moteur de recherche que la FSMA met à votre disposition sur son site web. Des personnes non agréées ni enregistrées ne sont pas autorisées à vous proposer des crédits.
  • Pensez à également chercher la personne au moyen des moteurs de recherche usuels. Cela vous permettra peut-être de découvrir des témoignages de gens qu’elle a déjà approchés. Restez vigilants car il s’agit parfois de témoignages faussement positifs susceptibles d’émaner du prêteur lui-même pour gagner la confiance des consommateurs.

Plus que jamais, la prudence est donc de mise. En cas de doute, avant tout versement (complémentaire), n’hésitez pas à contacter directement la FSMA via son formulaire de contact pour les consommateurs. N’hésitez pas non plus à avertir la FSMA de toute société suspecte qui n’a pas déjà fait l’objet d’une mise en garde de sa part.