search_api_autocomplete
Home

Enquête de l'OCDE : le niveau d'éducation financière des Belges est dans la moyenne

Communiqué de presse

Le niveau d’éducation financière des Belges se situe dans la moyenne. C’est ce qui ressort d’une enquête comparative internationale menée par l’OCDE. L’éducation financière combine à la fois les connaissances, le comportement et l’attitude par rapport aux questions d’argent. Pour la Belgique, c’est Wikifin.be, le programme d’éducation financière de la FSMA, qui a mené cette enquête en mars 2015.

Le score obtenu par les Belges est dans la moyenne en ce qui concerne leurs connaissances financières (« Que sais-je sur les questions d’argent ? ») et leurs attitudes financières (« Quel est mon ressenti à ce sujet ? »). 70 % des Belges obtiennent toutefois un score élevé dans la catégorie ‘comportement financier’ (« Comment traiter les questions d’argent ? »). La moyenne dans les pays de l’OCDE n’est que de 53 %.

Score élevé des Belges en matière de comportement financier

Le score plus élevé dans le domaine du comportement financier s’explique notamment par le profil très « fourmi » des Belges, qui aiment épargner : au cours des douze derniers mois, 75 % des Belges ont mis de l’argent de côté, contre seulement 60 % dans les pays de l’OCDE. De plus, 62 % des Belges établissent des plans à long terme concernant leurs finances, contre 49 % en moyenne dans les pays de l’OCDE. En outre, lors de l’achat d’un produit financier, 24 % des Belges consultent une source d’information indépendante. À titre de comparaison : dans les pays de l’OCDE, ce pourcentage ne dépasse pas 11 %. En Belgique, il n’y a pas de différences importantes qui sont observées entre les hommes et les femmes en matière de comportement financier.

Pour ce qui concerne leurs connaissances et leurs attitudes, des différences entre les hommes et les femmes sont observées

Tant au niveau international qu’au niveau belge, des différences manifestes sont observées selon le genre, tant au niveau des connaissances financières que des attitudes financières. Pour ce qui concerne les connaissances financières, 68 % des hommes belges obtiennent un score élevé, pour seulement 52 % des femmes. En moyenne, 60 % des Belges obtiennent un score élevé au niveau des connaissances financières, ce qui est très proche du niveau moyen dans les pays de l’OCDE (62 %).

En matière d’attitudes financières également, les Belges obtiennent un résultat dans la moyenne : 56 % des Belges obtiennent un score élevé, contre 53 % dans les pays de l’OCDE. À nouveau, des différences nettes entre les hommes et les femmes peuvent être observées en Belgique : seulement 52 % des hommes obtiennent un score élevé, tandis que 60 % des femmes obtiennent un score élevé. Concrètement, cela signifie que les femmes sont par exemple plus prévoyantes que les hommes par rapport à la planification à long terme de leurs finances.

Le plus tôt sera le mieux !

L’OCDE conclut qu’il est possible d’augmenter le niveau d’éducation financière si l’on commence l’éducation financière à un âge suffisamment précoce, et idéalement à l’école. C’est la raison pour laquelle l’OCDE demande aux instances publiques d’améliorer la résilience financière, la capacité de planification financière à long terme, les aptitudes financières et le comportement financier des adultes, en fournissant aux (futurs) consommateurs une éducation financière efficace et solide.

Wikifin.be s’investit déjà en ce sens et est actif dans l’enseignement depuis plusieurs années. Sur le site www.wikifin.be, une offre large et gratuite de pistes d'activités permettant de donner une place à l’éducation financière dans l’enseignement secondaire est disponible. Depuis le début du mois d’octobre, Wikifin.be dispose aussi d’une offre de matériel pédagogique destinée à l’enseignement primaire, afin que l’éducation financière et l’éducation à la consommation responsable y trouvent leur place. Plus de 30 000 élèves de l’enseignement primaire ont joué au jeu ‘Gère tes pépètes’ lors de La Semaine de l'Argent en 2016. Du 27 mars au 2 avril 2017, Wikifin.be organisera à nouveau La Semaine de l’Argent, avec des actions destinées aux élèves du primaire et secondaire.

Les Belges en milieu de peloton

La Belgique obtient donc des résultats relativement bons, mais qui peuvent encore être améliorés. C’est pourquoi Wikifin.be poursuit sur la voie déjà empruntée et continue à développer ses activités autour des trois piliers : le site www.wikifin.be – avec des campagnes de sensibilisation pour le grand public – l’enseignement et la collaboration avec d’autres organisations qui travaillent autour du thème de l’éducation financière. Les efforts se focalisent sur les trois composantes de l’éducation financière, à savoir les connaissances, le comportement et l’attitude, étant donné qu’il y a peu de corrélation observée entre ces trois composantes.

Au sujet de l’enquête

L’enquête comparative internationale sur l'éducation financière a été publiée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En Belgique, cette enquête a été menée par Wikifin.be en mars 2015. Dans le cadre de cette enquête, 2 000 Belges ont été interrogés par téléphone par le bureau d’enquête indépendant TNS. Les résultats de l’enquête au niveau belge peuvent être consultés sur Wikifin.be.

Parallèlement à la Belgique, 29 autres pays ont pris part à l’enquête internationale comparative de l’OCDE : l’Afrique du Sud, l’Albanie, l’Autriche, la Biélorussie, le Brésil, le Canada, la Corée du Sud, la Croatie, l’Estonie, la Finlande, la France, la Géorgie, Hong Kong, la Hongrie, les Îles Vierges britanniques, la Jordanie, la Lettonie, la Lituanie, la Malaisie, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Russie, la Thaïlande et la Turquie.