Actualités et Mises en garde

Le crowdfunding suscite un intérêt croissant

Communiqué de presse
News article
09/10/2020

Au cours des deux dernières années, les campagnes de crowdfunding menées en Belgique en vue de financer de nouveaux projets ont permis de lever au moins 69 millions d’euros. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude réalisée par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA).

Cette nouvelle étude porte sur la période allant de juillet 2018 à juin 2020. Elle donne un aperçu des investissements opérés par le biais du crowdfunding sous la forme d’un prêt ou d’un apport de fonds propres. La FSMA contrôle ces deux types de crowdfunding.

L’étude a été réalisée sur la base des notes d’information que la FSMA a reçues de plateformes de crowdfunding qui lancent des campagnes sur le marché belge en vue de financer des projets. Il s’agit de huit plateformes : Beebonds, Bolero crowdfunding, Crowdcube Capital Ltd., Ecco Nova, Lita.co, Look&Fin, Spreds et WinWinner.

Les plateformes de crowdfunding doivent, pour certains projets, déposer une note d’information auprès de la FSMA. Une note d’information contient des informations utiles pour les investisseurs intéressés, en ce qui concerne notamment l’initiateur du projet, le montant à lever, les instruments de placement utilisés et les risques liés à l’investissement.

La FSMA a rassemblé les données contenues dans les notes d’information en procédant à du text mining (une analyse textuelle automatisée) et elle les a complétées par des données collectées en recourant à la technique du web scraping.

Etant donné que certains projets ne requièrent pas la publication d’une note d’information et que les données relatives au montant effectivement levé ne sont pas toujours connues, les chiffres présentés dans cette étude ne reflètent pas totalement la taille réelle du marché du crowdfunding.

Même s’ils n’en donnent donc qu’une image limitée, les chiffres montrent que le crowdfunding est un marché en pleine croissance. Tant le nombre de projets que le montant des fonds levés ne cessent d’augmenter. Ce constat rejoint celui qui avait déjà été émis dans l’étude précédente de la FSMA sur le crowdfunding, laquelle couvrait la période comprise entre janvier 2012 et décembre 2017.

Deux chiffres illustrent parfaitement cette tendance à la hausse : le montant d’au moins 41,5 millions d’euros récoltés en 2019 est plus de deux fois supérieur au montant des fonds levés en 2017, qui s’élevaient à 19,6 millions d’euros.

Les principales constatations de la nouvelle étude sont reproduites ci-dessous.

Au moins 140 campagnes financées avec succès

Les huit plateformes ont lancé 234 campagnes nécessitant la publication d’une note d’information. Pour 145 des 234 projets, le montant effectivement levé est connu. Au moins 140 campagnes ont été financées avec succès. Elles ont permis de lever des fonds pour un montant total de 69,24 millions d’euros. En 2019, le marché a plus que doublé par rapport à 2017.

Des campagnes de toutes tailles

Les campagnes peuvent être de taille très différente. La plus petite campagne visait à lever un montant de 30 000 euros. La plus grande campagne cherchait à réunir un montant de cinq millions d’euros. La mise minimum requise de l’investisseur allait de 50 euros à 5 000 euros.

Un rendement fort variable

La plupart des campagnes lèvent des fonds en proposant un financement par endettement. Tant la durée du financement que le rendement escompté varient d’une campagne à l’autre. La durée du financement était en moyenne d’un peu plus de cinq ans et demi. Le taux d’intérêt annuel s’élevait en moyenne à 4,17 %. Plusieurs projets sont assortis d’un avantage fiscal. Onze projets permettaient de recourir au régime tax shelter et 74 notes d’information faisaient mention du prêt win-win.

Moins de notes d’information au cours du premier semestre 2020

Au cours des six premiers mois de 2020, le nombre de notes d’information a diminué. La question est de savoir s’il s’agit d’une conséquence de la crise du coronavirus et si cette crise aura un effet durable sur le nombre de nouvelles campagnes.

L’étude est consultable sur le site web de la FSMA.