search_api_autocomplete
Home

Plateformes frauduleuses de trading en ligne : augmentation de 53 % des signalements

Communiqué de presse
Mise en garde : un ordinateur portable avec une alerte pour fraude apparaissant sur l'écran

En 2021, l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a reçu 1 918 questions et plaintes de consommateurs au sujet de fraudes et d’offres illicites de produits et de services financiers. Ceci constitue une augmentation de 23 % par rapport à 2020. Surtout les signalements concernant des plateformes frauduleuses de trading en ligne ont connu une forte croissance (+53 %). Cette augmentation s’explique en partie par les campagnes de sensibilisation lancées par la FSMA en 2020 et 2021. A titre indicatif, un peu plus de la moitié des notifications reçues au deuxième semestre 2021 (56 % soit 466 sur 831) sont des plaintes de victimes.

Offres illicites de produits et de services financiers en 2021

Nombre de signalements reçus en 2021

Evolution par rapport à 2020

Plateformes frauduleuses de trading en ligne

724

+53 %

Faux crédits

245

+12 %

Fraudes spécifiquement liées aux cryptomonnaies

109

-11 %

Boiler rooms

62

-50 %

Sur les 1 918 notifications de consommateurs reçues en 2021, environ 40 % concernent des plateformes frauduleuses de trading en ligne qui proposent du trading d’options binaires, de CFD, de produits Forex mais également de cryptomonnaies. Cette fraude continue à prendre de l’ampleur. En effet, l’année dernière, la FSMA a reçu 53 % de notifications supplémentaires en lien avec ce phénomène par rapport à 2020.

Ces plateformes continuent donc d’attirer les consommateurs via de fausses publicités sur les réseaux sociaux. Ces publicités utilisent, à leur insu, l’image de personnalités néerlandophones (BV’s) mais également francophones.

Ces plateformes ont diversifié et modernisé leurs techniques en 2021. Elles diffusent ainsi de plus en plus de vidéos publicitaires sur les réseaux sociaux comme Twitter et YouTube. Elles utilisent également des applications mobiles qui proposent des offres en lien avec des monnaies virtuelles ou des formations. Après avoir cliqué sur l’annonce publiée sur les réseaux sociaux ou téléchargé une de ces applications et indiqué leurs coordonnées dans le formulaire, les victimes reçoivent en général rapidement un appel des escrocs qui leur présentent une proposition concrète d’investissement (en actions, en produits d’investissement alternatifs, en monnaies virtuelles, etc.).

Sur la base des notifications reçues entre mai 2019 et décembre 2021, les victimes de ces plateformes frauduleuses auraient déjà perdu au moins 50,5 millions d’euros (dont 25,5 millions en 2021). Ce chiffre n’est qu’indicatif dès lors que les victimes ne contactent pas toutes la FSMA et ne mentionnent pas systématiquement le montant de leurs pertes.

Actions contre la fraude

Plusieurs actions spécifiques ont été menées en 2021 par la FSMA pour sensibiliser les consommateurs au risque de fraude.

  1. Lancement d’une campagne vidéo pour sensibiliser aux fraudes en ligne

Afin de poursuivre ses efforts pour sensibiliser un public encore plus large aux fraudes à l’investissement et au crédit, la FSMA a développé 10 vidéos de témoignage et d’animation. L’objectif de ces films est double : sensibiliser le public à l’existence de ce type de fraude et l’informer sur les mécanismes des fraudes à l’investissement et au crédit les plus fréquents ainsi que sur les démarches à suivre pour les personnes qui en sont victimes. Les vidéos se trouvent sur le site web de la FSMA.

  1. Lancement d’une campagne digitale sur Facebook, Instagram et Google

A l’occasion de la World Investor Week 2021 (semaine thématique organisée par l’OICV-IOSCO), la FSMA a lancé en octobre 2021 une nouvelle campagne digitale contre la fraude à l’investissement et au crédit sur Facebook, Instagram et Google. Les posts Facebook et Instagram et les annonces Google display de la campagne d’octobre 2021 ont été visionnés près de 22 millions de fois au total. Les visuels ont été très efficaces. En effet, parmi les personnes ayant vu la campagne, 182 089 ont cliqué sur un des posts et ont ainsi été renvoyées sur le site de la FSMA.

  1. Publication de mises en garde contre 156 sociétés agissant irrégulièrement en Belgique

La FSMA a notamment publié des mises en garde contre 75 plateformes frauduleuses de trading, ce qui constitue 48 % des mises en garde publiées en 2021. En parallèle, 3 mises en garde thématiques ont également été publiées pour sensibiliser le public au thème des usurpations d’identité de banques et de l’usurpation du nom et du logo de la FSMA. 

  1. Dénonciation aux autorités judiciaires et blocage de l’accès aux sites web frauduleux

Un nombre croissant de consommateurs contactent préventivement la FSMA dès qu’ils ont le moindre doute. Grâce à cela, la FSMA peut intervenir et informer plus rapidement les autorités judiciaires. Les autorités judiciaires belges ont ainsi bloqué l’année dernière, à la demande de la FSMA, l’accès depuis la Belgique à 128 sites web présentant des offres frauduleuses.

3 conseils si vous avez un doute sur le caractère frauduleux de l’offre qui vous est faite