Actualités et Mises en garde

Hausse en 2017 du nombre de notifications de consommateurs reçues par la FSMA

Communiqué de presse
News article
01/02/2018

En 2017, l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a reçu de la part de consommateurs 1 710 notifications portant sur des matières financières diverses. Leur nombre est en hausse de 13 % par rapport à l’année 2016, au cours de laquelle la FSMA avait enregistré 1 510 questions et plaintes.

Près de la moitié des notifications avaient pour objet des questions et des plaintes concernant des fraudes et des offres irrégulières de produits et de services financiers. L’on a dénombré 792 notifications de ce type, soit 45 % de plus que l’année précédente.

Elles visaient tout particulièrement les options binaires, les boiler rooms, les montages pyramidaux et le phishing. De nouveaux thèmes sont apparus: fraudes au crédit, monnaies virtuelles et fraudes à l’investissement dans le diamant.

Cette augmentation découle en partie du nombre croissant de mises en garde lancées par la FSMA concernant des escroqueries. Les consommateurs posent des questions sur ces mises en garde ou signalent être victimes d’escrocs. La mise en application du règlement interdisant la commercialisation de certains produits dérivés auprès d’investisseurs non professionnels a également suscité un surcroît de notifications.

Comme l’explique Monsieur Jean-Paul Servais, président de la FSMA, « de plus en plus de consommateurs s’adressent à la FSMA. On ne peut que s’en réjouir. Plus les renseignements qui nous sont transmis sont nombreux et rapides, mieux nous pouvons mettre les consommateurs en garde pour empêcher qu’ils soient victimes de fraudes. »

Quand elle constate une fraude, la FSMA en avise les autorités judiciaires et publie une mise en garde pour attirer l’attention des consommateurs sur les dangers afférents à une offre donnée. La FSMA prévient également les autorités de contrôle étrangères.

L’année dernière, la FSMA a publié 116 mises en garde, soit 70 % de plus qu’en 2016. Parmi ces communiqués, 46 étaient relatifs aux boiler rooms et 42 à la fraude aux options binaires. La FSMA a, pour la première fois, lancé des mises en garde visant les investissements alternatifs, les fraudes à l’investissement en diamant et les fraudes liées aux initial coin offerings (ICO).

La FSMA demande aux victimes de fraude de toujours faire une déposition auprès de leur police locale. Les autorités judiciaires disposent ainsi des informations nécessaires pour mener des actions contre les fraudeurs.

La FSMA invite les consommateurs ayant le moindre doute quant au caractère régulier d’une offre financière à lui en faire part au moyen du formulaire de contact mis à leur disposition sur son site web.

Nombre de notifications:

  • Fraude pyramidale: 169
  • Options binaires: 164
  • Boiler rooms: 118
  • Phishing: 71
  • Diamant: 53
  • Crédit: 38
  • Monnaies virtuelles: 33

Pour plus d’informations sur les fraudes et les offres irrégulières, veuillez consulter le site web de la FSMA.

Comment éviter les fraudes à l’investissement?

  • Contrôlez toujours l’identité de l’entreprise qui vous propose des services financiers. N’accordez jamais votre confiance à une entreprise que vous ne pouvez clairement identifier. Rassemblez des informations fiables sur internet. Méfiez-vous des témoignages positifs. Ils peuvent être des leurres.
  • Ne prenez pas pour argent comptant les informations fournies par l’entreprise. Exigez des informations claires et compréhensibles. Il arrive souvent qu’une entreprise prétende être agréée pour offrir des services financiers sans que ce soit le cas.
  • Vérifiez si l’entreprise est agréée ou inscrite. Pour ce faire, consultez les listes publiées sur le site web de la FSMA. Il vous est loisible d’effectuer une recherche en saisissant le nom de la société dans le champ de recherche du volet « Consommateurs » de la page d’ouverture. Vous pouvez également consulter la liste des mises en garde.
  • Méfiez-vous du cold calling. Si l’on vous contacte par téléphone, par courriel ou au moyen des réseaux sociaux pour vous faire une offre financière sans demande préalable de votre part, faites attention. Ces contacts sont souvent à l’origine de fraudes.
  • Prenez garde aux bénéfices mirobolants. Les escrocs font souvent miroiter des gains considérables … jusqu’au jour où l’investisseur souhaite récupérer ses fonds. Si le rendement est trop beau pour être vrai, n’y croyez pas.