search_api_autocomplete
Home

Offres d’épargne trop belles pour être vraies ? Méfiez-vous !

Mise en garde
Mise en garde : Triangle avec point d'exclamation

Au cours de ces derniers mois, de nombreux consommateurs ont signalé à la FSMA avoir été approchés par des sociétés leur proposant des offres variées, avec à la clé des rendements bien supérieurs à ceux du marché, et souvent même garantis. Méfiez-vous car derrière ces offres alléchantes, se cachent souvent des escrocs qui ne sont pas autorisés à proposer de telles offres et qui ont pour seul but de vous dérober votre épargne.

Le principe reste toujours le même : vous êtes contacté par téléphone, sans aucune initiative préalable de votre part ou après avoir laissé vos coordonnées sur un formulaire de contact en ligne. 

Les escrocs vous proposent alors d’obtenir des rendements très élevés, voire garantis grâce à des comptes d’épargne avec des investissements sous-jacents divers (tels que par exemple des locations d'emplacements ou de box parking, des achats de chambres d’EHPAD au Portugal ou en France).  

Le FSMA a été informée du fait que les sociétés derrière les sites web suivants approchaient le public belge avec ce type d’offres :

  • Alpha Connect Capital France – www.accfrance.com
  • Dutch Options & Futures institute BV – https://www.dofin-bv.com
  • Global Multi Trade – www.globalmtcorp.com
  • ITM IMMO LOG
  • International Financial Advisers – www.robingregory-ifa.com et https://occxpng.1e-gtwsjdnqj7msc-1-3dbtwdnfgq.com
  • Omicron SCPI – www.omicron-scpi.com
  • Oranje Vest BV – www.oranje-bv.com
  • PMB Invest – www.PMB-invest.com
  • Themis Patrimoine

Attention : ces sociétés ne disposent d’aucun agrément et ne sont pas autorisées à fournir des services d’investissement sur le territoire belge. De plus, il s’agit très vraisemblablement de fraudes à l’investissement, ce qui signifie qu’au final, les montants versés ne seront jamais restitués.

Afin de vous convaincre davantage, ces sociétés usurpent l’identité d’entreprises d’investissement agréées, respectivement Alpha Connect Capital GmbH, Dutch Options and Futures Institute BV, International Financial Advisers SARL, Omicron Investment Management GmbH, Oranjeveste BV et PMB Capital LTD.

COMMENT ÉVITER LE PIÈGE ?

La FSMA vous invite à suivre les recommandations suivantes afin d’éviter les arnaques :

  • Faites le test sur le site web de la FSMA pour savoir si l’offre qui vous est faite est une arnaque.
  • Méfiez-vous des (promesses de) gains hors de toute proportion. Lorsqu’un rendement vous semble trop beau pour être vrai, celui-ci est bien souvent irréel !
  • Ne prenez pas pour argent comptant les informations données par les sociétés. Il arrive souvent qu’une société prétende disposer d’un agrément pour offrir des services financiers alors que tel n’est pas le cas. Veillez à toujours vérifier l’information (dénomination sociale, siège social, etc.) qui vous est fournie. Si la société est établie en dehors de l’Union européenne, vous devez être conscient des difficultés de recours en cas d’éventuel conflit.
  • Vérifiez si la société dispose d’un agrément, en consultant les listes publiées sur le site web de la FSMA – Vérifiez votre fournisseur et méfiez-vous également des « cloned firms ». Il s’agit de sociétés qui se font passer pour d’autres sociétés, régulières, alors qu’elles n’ont aucun lien avec celles-ci. L’examen des adresses e-mails ou des données de contact des sociétés en question peut se révéler utile pour détecter ce type de fraude.
  • Consultez les mises en garde publiées sur les sites internet de la FSMA, des autorités de contrôle étrangères et de l’OICV-IOSCO. Vérifiez si la société qui vous offre un service financier est mentionnée dans une mise en garde. Cherchez non seulement sur la base du nom de la / des société(s) qui vous offre(nt) le service financier, mais également des sociétés auxquelles vous devriez verser de l’argent.

    Sur le site web de la FSMA, cette recherche peut notamment être effectuée via la fonction de recherche. En outre, les « sociétés » à l’encontre desquelles la FSMA a publié une mise en garde se retrouvent toutes sur la liste des sociétés irrégulièrement actives sur le territoire belge.

    Attention : si la société que vous cherchez n’a pas fait l’objet d’une mise en garde, vous ne pouvez pas en déduire que celle-ci est autorisée à vous fournir des services financiers. La FSMA met tout en œuvre pour publier des mises en garde rapidement ; toutefois, il est possible qu’une société développe des activités illégales sur le territoire belge sans que la FSMA en ait connaissance. Ces sociétés irrégulières changent en outre régulièrement de nom.
     
  • Méfiez-vous des appels téléphoniques/e-mails non sollicités (« cold calling »), soit sans qu’aucune demande préalable de l’investisseur n’ait été entreprise. Ceux-ci sont souvent à l’origine de fraudes.
  • Méfiez-vous des demandes de transfert d’argent vers des pays sans aucun rapport avec la société, ni avec l’Etat de résidence de l’investisseur.
  • N’investissez jamais si vous ne comprenez pas parfaitement ce qui vous est proposé.
  • Soyez d’autant plus suspicieux si le remboursement des gains est subordonné à un versement supplémentaire et/ou au paiement d’un impôt. Ces réclamations sont souvent le signe d’une fraude.

Si vous avez le moindre doute au sujet du caractère régulier d’une offre de services financiers, n’hésitez pas à contacter directement la FSMA via le formulaire de contact pour les consommateurs. N’hésitez pas non plus à avertir la FSMA de toute société suspecte qui n’aurait pas déjà fait l’objet d’une mise en garde de sa part.

JE SUIS VICTIME, QUE DOIS-JE FAIRE ?

Si vous pensez être victime d’une arnaque, veillez à ne plus verser aucune somme supplémentaire à votre interlocuteur. Attention, cela vaut aussi et surtout si un remboursement vous est promis en échange d’un dernier versement, car il s’agit d’une technique fréquemment utilisée par les escrocs afin de tenter d’obtenir un dernier versement.

Contactez immédiatement votre police locale afin de porter plainte et signalez l’arnaque à la FSMA via le formulaire de contact pour les consommateurs.

La FSMA insiste sur l’importance de porter plainte rapidement et de bien documenter votre plainte (société concernée, comptes bancaires où vous avez envoyé l’argent, etc.).