Actualités et Mises en garde

Réélection du Président de la FSMA à la tête du Monitoring Board de l’IFRS

Communiqué de presse
News article
30/04/2021

Le Président de l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA), Jean-Paul Servais, a été réélu au poste de président du Monitoring Board de l’IFRS Foundation pour un nouveau mandat de deux ans.

Le Monitoring Board veille au bon fonctionnement de l’International Financial Reporting Standards Foundation. Entité à but non lucratif, cette Fondation est l’autorité de tutelle de l’International Accounting Standards Board. L’IASB élabore les IFRS, des normes comptables internationales applicables dans la préparation de rapports et comptes annuels. Les Trustees de l’IFRS Foundation définissent sa stratégie et sa gouvernance, et contrôlent les travaux de l’IASB. Ils sont responsables devant le Monitoring Board.

Le Monitoring Board est constitué de représentants de différents régulateurs de marché de premier plan. Des représentants des autorités de contrôle des marchés financiers des Etats-Unis, du Brésil, du Japon et de la Corée du Sud, et des représentants de la Commission européenne, du Ministère des Finances chinois et de l’OICV-IOSCO y siègent actuellement.

Le Monitoring Board se concerte régulièrement avec les Trustees et le président de l’IASB en vue d’apprécier la qualité et le caractère effectif de la structure de gouvernance de la Fondation IFRS et de superviser de la sorte le processus de développement des normes IFRS, qui se doivent d’être de haute qualité et qui sont à ce jour utilisées dans 87 % des juridictions dans le monde et par plus de 6 000 sociétés cotées établies au sein de l’Union européenne.

Le Monitoring Board a réélu Jean-Paul Servais au poste de président pour un nouveau mandat de deux ans, qui courra jusqu’en avril 2023. Le président de la FSMA a rejoint le Monitoring Board en qualité de représentant de l’OICV‑IOSCO, l’organisation internationale des commissions de valeurs, dont il est le vice-président depuis 2016.

Jean-Paul Servais : « Nous nous réjouissons de cette décision. Elle constitue une reconnaissance du travail réalisé ces quatre dernières années et témoigne de la confiance que les différents membres du Monitoring Board nous accordent. Nous continuerons à œuvrer avec la même ardeur et la même détermination pour des normes comptables de haute qualité contribuant à la transparence des marchés financiers. Le Monitoring Board fera également connaître son point de vue lorsqu’il s’agira de développer la gouvernance de la définition par l’IFRS Foundation de normes internationales de reporting en matière de finance durable. J’encourage également la Fondation IFRS à poursuivre son engagement auprès des principales juridictions et parties prenantes afin de garantir une base de référence cohérente et comparable au niveau mondial pour ce qui concerne la publication d’informations en matière de durabilité. »