search_api_autocomplete
Home

Vous êtes victime d’une fraude à l’investissement ? Attention aux recovery rooms

Mise en garde
Recovery room: deux hommes se serrent la main tandis que l'un glisse de l'argent à l'intérieur du veston de l'autre

Les victimes de fraude à l’investissement courent le danger de se faire escroquer une seconde fois au travers de fausses plateformes de cryptomonnaies. L’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) met le public en garde contre de tels agissements.

Toute personne ayant été victime d’une fraude à l’investissement risque d’entrer à nouveau en contact avec des escrocs qui proposent faussement de récupérer les sommes perdues. Ce type de fraude porte le nom de « recovery room ».

La FSMA a constaté que des fausses plateformes de négociation de cryptomonnaies se livraient à cette forme de fraude.

Les victimes sont en général contactées par téléphone ou par e-mail sans qu’elles l’aient souhaité. Les escrocs utilisent des méthodes très agressives. Ils demandent toujours à être payés pour leurs services. Le montant est soi-disant censé couvrir certains frais administratifs ou juridiques ou permettre de payer des impôts. Ces frais sont toutefois purement fictifs.

Les victimes d’une fraude à l’investissement doivent payer cette rémunération à l’avance. Une fois l’argent empoché, les malfrats disparaissent dans la nature. Il est alors pratiquement impossible de récupérer les sommes versées. La FSMA déconseille absolument de donner suite à des propositions d’un tel genre.

Pour paraître dignes de confiance, les malfaiteurs usurpent l’identité de sociétés existantes et autorisées à proposer certains services financiers. Les escrocs prétendent aussi faussement collaborer avec les services de police ou des autorités de surveillance financière.

La FSMA vous recommande d'être extrêmement vigilant si vous êtes contacté de manière non sollicitée par les entités suivantes :

  • Blockchain (cloned firm)

Blockchain agit sous différents noms, entre autres : Blockchain Agent Ltd; the international blockchain department; Blockchain Inc; Blockchain (GB) LIMITED; Blockchain Ltd Headquarters; Blockchain Finance Team.

Selon les informations dont la FSMA dispose, la société Blockchain est entrée en contact avec des victimes de CFD Advanced, de Winngroup(s) et de Finance Reserves (FRCM) entre autres, que l’on retrouve toutes trois sur la liste d’entreprises irrégulièrement actives en Belgique.

La FCA, l’autorité de surveillance financière britannique, a publié une mise en garde concernant les pratiques de Blockchain.

  • IQBcoin (http://iqbcoin.com/; http://iqbcoin.net/; cloned firm)

Selon les informations dont la FSMA dispose, la société IQBcoin est entrée en contact avec des victimes de My Safe Market et d’Investteck entre autres, que l’on retrouve toutes deux sur la liste d’entreprises irrégulièrement actives en Belgique.

IQBcoin se présente comme étant une plateforme d’investissement en cryptomonnaies. Elle promet des gains élevés sans risque pour l’investisseur.

La FCA a publié une mise en garde au sujet des activités d’IQBcoin.

Ces entités ne disposent par ailleurs pas des autorisations requises pour proposer des produits ou services financiers en Belgique.

Un consommateur témoigne :

« Il y a 3 ans, je me suis fait piéger par des arnaqueurs. Une personne m’a contacté il y a quelques semaines en me disant qu’elle pourrait me rembourser les 2 Bitcoins que j’avais perdus. Il suffisait pour cela que je paie une “commission” de 4 100 euros. L’argent devait être transféré sur mon compte en banque, mais j’attends toujours. »

***

Les victimes de fraude à l’investissement ont souvent deux fois affaire aux mêmes escrocs : ceux-ci commettent d’abord une fraude à l’investissement puis une fraude de type recovery room. Il arrive aussi que ceux qui ont commis une fraude à l’investissement vendent les coordonnées de leurs victimes à d’autres malfrats. Toute personne ayant été victime d’une fraude à l’investissement doit être consciente que des malfaiteurs pourraient de nouveau s’en prendre à elle.

Comment reconnaître la fraude de type recovery room et s’en prémunir ?

  • Si vous avez été victime d’une fraude à l’investissement, nous vous conseillons de toujours porter plainte auprès de votre police locale.
  • Si une personne vous contacte sans que vous l’ayez demandé et vous propose de récupérer les fonds que vous avez perdus, demandez-lui comment elle a découvert que vous aviez perdu de l’argent. Les signalements de fraude ne sont communiqués qu’aux autorités judiciaires et non à des entreprises privées.
  • Si l’on vous demande de verser au préalable un certain montant, ne donnez pas suite et coupez tout contact.
  • Les autorités de surveillance financière telles que la FSMA n’ont pas compétence à récupérer des fonds perdus et ne prendront donc pas contact dans ce but avec des victimes de fraude à l’investissement.

***

Voulez-vous vérifier si les opérations qui vous sont proposées sont conformes à la réglementation financière ? Utilisez dans ce cas la fonction de recherche sur le site web de la FSMA. Vous pouvez également contacter directement la FSMA grâce au formulaire de contact pour les consommateurs. Consultez la page « Comment reconnaître et éviter les fraudes ? » du site web de la FSMA. Vous y trouverez d’autres conseils encore pour vous prémunir des fraudes à l’investissement.