Consommateurs

 « J’ai ainsi commencé à travailler avec XXX fin janvier et ce, avec grand succès, surtout grâce à l’aide directe d’un analyste financier (…). Des investissements d’au total 26.000 € ont généré des profits significatifs : ce 27 mars le solde de mon compte XXX présente un montant positif de plus de 131.000 €. (…). J’avais demandé et reçu (sans problèmes notables) un premier retrait de 4.000 €. (…) En confiance,  j'ai donné mandat pour effectuer des opérations en mon nom jusqu'à la fin du mois de février (…) et pour autant que l'assurance soit toujours valable. Ce fut un grand succès, car grâce à ces opérations, mon solde chez XXX a grimpé jusqu'à plus de 132.000 €. C'est ensuite que les choses se sont compliquées, car mes demandes de retraits ne furent plus honorées. [J’ai] finalement [reçu] un email étonnant me signalant que ma demande de libération d’une partie de mes fonds sera exécutée dès que j’aurai payé les taxes légalement dues et ce, au compte bancaire de XXX. » 

« Ils vous embobinent [avec] des superbes taux d’intérêts / mois, qu’ils augmentent après les versements, vous montrent sur ‘votre’ [prétendu] compte fictif des superbes plus-values. (…) Ils vous téléphonent tous les jours. Ils sont très forts, ils s’y connaissent très bien en trading, parlent parfaitement français avec grande classe. Ils disent travailler avec [des banques très connues] [et vous promettent] un récapitulatif de vos intérêts pour votre déclaration d’impôt (…). Ils paraissent tout à fait honnêtes et [sérieux]. (…) Ils vous demandent de verser [l’argent] sur un compte (…) à la [banque AAA] à votre nom ! ».

« Ils vous téléphonent tous les jours et vous poussent à mettre au total 50.000 € pour avoir un coach sur les options binaires et d’office avec lui vous gagnez. Je suis tombée dans le piège et maintenant ils refusent de me rembourser et ne me répondent plus ni au téléphone ni aux mails ».

« Je ne dors plus (…) je suis désespérée d'avoir fait confiance à (…),  une société qui soit disant  [était] "honnête", allait me donner tous les papiers pour ma déclaration d'impôt et m'avait donné des références de grandes banques ! Le résultat : je me suis ruinée et par conséquent  j’ai ruiné mes enfants. Je voudrais tant qu'ils me remboursent et que cet enfer se termine. »

« Je me suis fait (…) avoir sur un site de trading nommé XXX. J’ai tradé sur ce site pendant environ trois mois, mais celui-ci s’est révélé être une vaste escroquerie à tous points de vue. Ensuite, j’ai été contacté par le service de régulation du site, par téléphone et par mail. Ceux-ci m’ont appris que [le premier site était une] vaste escroquerie et ils voulaient me rembourser la somme de 24.696 euros, ce qui est bien la somme [qui m’est due]. (…) Mais pour ce faire, c’est-à-dire récupérer la somme, il me fallait d’abord m’acquitter de 20 % de la somme [précitée], c’est-à-dire 4.939,20 euros. Evidemment, je n’ai rien fait, car j’ai (…) supposé qu’il s’agissait d’une continuité de l’escroquerie ».

 « Il y a 6 jours, une société française s’appelant ‘XXX’, a pris contact avec moi en m’assurant qu’elle peut me rendre mon argent plus des indemnités en 30 jours, à condition que je paie les frais du dossier s’élevant à 330€. »

 « Comme suite à notre entretien téléphonique de ce jour, je vous confirme que nous avons clôturé votre compte trader sur une plate-forme boursière sous surveillance de L’Autorité Boursière Européenne (sic !), et qu'une plus-value de 526.18€ a été placée sous séquestre. Afin de procéder au versement en votre faveur, merci de me faire parvenir les justificatifs suivants : -Photocopie de votre pièce d'identité recto, verso -Justificatif de domicile. À [la] réception des documents, je vous recontacterai afin de vous donner plus amples informations sur la procédure à suivre. Cordialement AAA »

 « Je viens d’être contacté par une société qui aurait récupéré les fonds (137.000,00 €), et dont la somme serait sur un compte séquestre de la BARCLAYS à Londres !!!! Il s’agit de : BBB. Il m’est demandé de verser 25.000,00 € pour récupérer cette somme ????. »

« Il y a un peu plus de 7 jours, un interlocuteur m'a appelé sur mon GSM, me disant qu'auparavant j'avais tradé sur d'autres plateformes de trading (dont markets.com) qui n'étaient pas régulées et donc il me proposait de me rendre les fonds investis en ouvrant un compte chez CCC. Ayant cru à ce retour d'investissement, j'ai donc investi la somme de 770€ sur leur plateforme de trading (CCC) afin de débloquer une somme (1000€) sous forme de bonus retirable endéans 40 jours qu'ils prétendent me devoir par l'intermédiaire de la banque Barclays. Ils disent agir comme une plateforme de transit pour indemniser les investisseurs particuliers qui ont investi auparavant dans d'autres sites de trading (broker) et qui n'étaient pas régulés. Par la suite je me suis rendu compte qu'il s'agissait d'une escroquerie dénoncée par l'AMF en France. »