search_api_autocomplete
Home

Augmentation de 60 % des notifications en matière de fraude

Communiqué de presse

Au cours du premier semestre 2021, l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a reçu 1.087 questions et signalements de consommateurs au sujet de fraudes et d’offres illicites de produits et de services financiers. Ceci constitue une augmentation de 60 % par rapport au premier semestre 2020. La FSMA souhaite encore sensibiliser davantage le public au risque des fraudes à l’investissement et au crédit. Afin d’atteindre cet objectif, une nouvelle campagne digitale vient d’être lancée. Cette campagne est menée entièrement en ligne, à l’instar des campagnes lancées en 2020. Elle vise à diffuser sur Facebook, Instagram et Google auprès de différents publics cibles les vidéos de sensibilisation réalisées par la FSMA.

Sur 1.087 notifications de consommateurs reçus au premier semestre 2021, environ 40 % concernent des plateformes frauduleuses de trading en ligne, 30 % concernent des fraudes diverses (offres frauduleuses de gestion de patrimoine, investissements alternatifs frauduleux ou fraudes pyramidales) et 10 % concernent des fraudes aux crédits. 
 

Offres illicites de produits et de services financiers au premier semestre 2021

Nombre de signalements reçus au premier semestre 2021

Evolution par rapport au premier semestre 2020

Plateformes frauduleuses de trading en ligne

404

+116 %

Fraude au crédit

105

-10 %

Offres frauduleuses de gestion de patrimoine, d’investissements alternatifs ou de fraudes pyramidales

317

+80 %

Cryptomonnaies

88

+54 %

Boiler room 

34

-30 %

Les plateformes frauduleuses en ligne qui proposent du trading d’options binaires, de CFD, de forex mais également de cryptomonnaies continuent de se développer. Une des caractéristiques de ces plateformes est qu’elles attirent les consommateurs via de fausses publicités sur les réseaux sociaux. Ces publicités utilisent, à leur insu, l’image de personnalités néerlandophones (BV’s) mais également francophones.

Depuis quelques mois, on observe que ces plateformes frauduleuses utilisent également des applications mobiles pour attirer leurs victimes. Ces applications proposent souvent des offres en lien avec des monnaies virtuelles ou des formations. Après avoir cliqué sur l’annonce publiée sur les réseaux sociaux ou téléchargé une de ces applications et indiqué leurs coordonnées dans un formulaire, les victimes reçoivent en général rapidement un coup de fil des escrocs qui leur présentent une proposition concrète d’investissement (en actions, en produits d’investissement alternatifs, en monnaies virtuelles, etc.). Pour plus d’informations : voir la mise en garde du 5 mai 2021.

Les escrocs font également la promotion de ces plateformes frauduleuses via des sites et applications de rencontre tels que Tinder.

La FSMA évalue les pertes des victimes de ces plateformes à au moins 42 millions d’euros entre mai 2019 et juin 2021.

L’augmentation du nombre de notifications concernant les cryptomonnaies s’explique en réalité par le nombre important de questions au sujet de la fiabilité des fournisseurs de services liés aux monnaies virtuelles et plus largement au sujet des monnaies virtuelles.

Le nombre de notifications au sujet des fraudes spécifiquement liées aux cryptomonnaies reste donc en réalité constant par rapport au premier semestre 2020. En effet, la FSMA a reçu à ce sujet 53 notifications de consommateurs au premier semestre 2021, contre 48 au premier semestre 2020.

Le nombre de mises en garde publiées par la FSMA est en augmentation. Au cours du premier semestre 2021, la FSMA a publié sur son site web des mises en garde contre 89 sociétés agissant irrégulièrement en Belgique. Il s’agit d’une augmentation de 46 % par rapport au nombre de mises en garde publiée au premier semestre 2020.

Lancement d’une nouvelle campagne digitale sur Facebook, Instagram et Google

L’augmentation importante du nombre de signalements coïncide avec les campagnes de sensibilisation lancées par la FSMA en 2020 et au premier semestre 2021 telles que les différentes campagnes digitales, l’actualisation du site web, le développement du test « suis-je victime d’une arnaque », la réalisation des vidéos d’animation et de témoignages, ….

Les différentes campagnes menées par la FSMA ont permis de sensibiliser les consommateurs aux risque de fraude. De plus en plus de victimes développent le réflexe de contacter la FSMA lorsqu’elles se rendent compte qu’elles ont perdu leur argent. Les consommateurs contactent également davantage la FSMA avant d’investir dès qu’ils ont un doute sur le caractère frauduleux de l’offre qui leur est faite.

A l’occasion de la World Investor Week 2021 (semaine thématique organisée par l’OICV-IOSCO), la FSMA lance une nouvelle campagne digitale contre la fraude à l’investissement et au crédit sur Facebook, Instagram et Google.  

L’objectif de cette campagne est de continuer à sensibiliser le public en diffusant les vidéos réalisées par la FSMA auprès de 3 publics cibles : les personnes pensionnées (60+), les jeunes investisseurs (26-39) et les investisseurs plus expérimentés (40-59).

3 conseils si vous avez un doute sur le caractère frauduleux de l’offre qui vous est faite

  • Si vous avez le moindre doute au sujet du caractère régulier d’une offre de services financiers, prenez directement contact avec la FSMA via le formulaire de contact pour les consommateurs.
  • Consultez le site de la FSMA et découvrez comment reconnaître et éviter les arnaques.
  • Enfin, faites le test sur le site web de la FSMA pour savoir si l’offre qui vous est faite est une arnaque.