Consommateurs

Les plateformes frauduleuses de trading en ligne ont une apparence professionnelle et soignée. Elles tentent d’éveiller la curiosité de victimes potentielles en prétendant avoir une méthode permettant de s’enrichir rapidement.

Elles offrent une gamme de produits financiers et ne se limitent plus aux options binaires, au forex et aux CFD. Elles proposent des investissements simples (ex.: devises, action) mais également des investissements alternatifs (or, métaux précieux,...) et des devises virtuelles. Leur offre s’adapte aux tendances et porte généralement sur le produit qui suscite le plus d’intérêt dans les médias.

Ces plateformes visent principalement leurs victimes par le biais de fausses publicités sur les médias sociaux, dans lesquelles l'identité de personnes connues est utilisée à leur insu. Après avoir cliqué sur la fausse publicité publiée sur les réseaux sociaux et indiqué leurs coordonnées, les victimes reçoivent en général rapidement un coup de fil des escrocs qui leur présentent une proposition d’investissement.

Ces plateformes agissent de manière très agressive. Les escrocs vont jusqu’à essayer de convaincre les victimes de les laisser prendre le contrôle à distance de leur ordinateur. Ils en profitent alors pour effectuer eux-mêmes des transactions. Les escrocs tentent en outre de persuader leurs victimes de verser des sommes toujours plus importantes.

Un doute sur le caractère frauduleux de l’offre qui vous est faite ?

Vous êtes victime d’une fraude à l’investissement et vous ne savez pas quoi faire ?

Prenez directement contact avec la FSMA.

Ne tombez pas dans le panneau, suivez nos conseils !
 

  • Vérifiez toujours l’identité de votre interlocuteur (avez-vous vérifié son nom, son siège social, son pays d’établissement, ses coordonnées de contact et s’il dispose d’une autorisation spécifique pour proposer ce type d’offre ?).

    Si vous ne pouvez pas identifier clairement votre interlocuteur, aucune confiance ne peut lui être accordée. S’il est établi en dehors de l’Union européenne, vous devez être conscient des difficultés de recours en cas d’éventuel conflit.
  • Méfiez-vous également des « cloned firms ».

    Il s’agit de sociétés qui se font passer pour d’autres sociétés, régulières, alors qu’elles n’ont aucun lien avec celles-ci. Il s’agit bien souvent d’une usurpation d’identité. L’examen des adresses e-mail ou des données de contact des sociétés en question permet de détecter ce type de fraude.
  • Méfiez-vous également si cette société ou le site web de cette société n’existe pas depuis longtemps.

    C'est fréquemment le cas de ces plateformes frauduleuses de trading dont la création date généralement de moins d'un an.
  • Exigez toujours de votre interlocuteur des informations claires et compréhensibles et restez critique par rapport à ces informations.

    N’investissez jamais si vous ne comprenez pas parfaitement ce qui vous est proposé. Veillez à toujours vérifier l’information qui vous est fournie.
  • Méfiez-vous si votre interlocuteur vous demande de verser de l’argent vers un compte bancaire ouvert dans un pays différent de celui où est situé son siège social.

  • Enfin, méfiez-vous des (promesses de) gains hors de toute proportion.

    Lorsqu’un rendement vous semble trop beau pour être vrai, celui-ci est en effet bien souvent irréel.