search_api_autocomplete

Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La loi LBC/FT (la loi anti-blanchiment du 18 septembre 2017) impose aux entités assujetties plusieurs obligations visant à prévenir, à détecter et à empêcher la réalisation d’opérations liées au blanchiment de capitaux.

Ces obligations ont principalement trait à l’exercice d’une vigilance constante à l’égard des clients, des opérations et des relations d’affaires, à la conservation des données et des documents, ainsi qu’à la transmission de déclarations à la CTIF.

Newsletter
Législation
Circulaires et communications
Circulaires
Communications
Orientations des ESAs
Communication de la Cellule de Traitement des Informations Financières (CTIF)
Accords de coopération internationaux
Constatations et positions dégagées à l’issue de plusieurs contrôles
  • Vidéo - Lutte contre le blanchiment de capitaux
    Soyez vigilant dans le cadre de la lutte contre le blanchiment : regardez aussi les vidéos